Effectualité Indienne


Ce fût par une nuit douce d’hiver, au cœur du royaume des Rajputs, au parfum de bétel chiqué, de bouse de vache et d’épices, que je fis la rencontre de Pintu le Brahmane. S’improvisant Guru spirituel, il me lu les lignes de la main. « Tu n’es pas venue ici pour étudier mais pour t’explorer... ton cœur et ton esprit sont en conflits, tu dois te libérer de tes croyances pour faire émerger l’enfant qui es en toi et sentir à nouveau les signes de la vie. Tu as un GPS en toi, ton sixième sens est l’intuition... N’ai plus peur de lui faire confiance et suis-le. » Ses mots, malgré leur évidence, grandirent doucement en moi.
La graine germa et fit bouillir l’envie de croquer la vie à pleines dents, de me libérer de mes peurs et de suivre ma petite voix intérieure. Elle me guida pour de bon à la rencontre de la terre indienne et de sa culture dont je m’enivrais.
Des soufistes du Kashmir, aux chrétiens du Kerala, des bouddhistes du Sikkim aux sikhes du Penjab, en passant par les hindous de l’Uttar Pradesh... Ce patchwork fou m’inspirait. Beaucoup de choses à portée de main, et peu de choses à perdre, j’avais envie de créer.
Mes amies indiennes me donnaient de vieux sarees. Avec ces robes de 6 mètres de tissu aux couleurs vives et designs envoûtants, je fis de nouvelles coupes. Ces pièces eurent du succès auprès de tous ceux que je croisais sur mon chemin. Pour Shakuntala, la couturière qui les avait confectionnées, cette commande avait été une bonne affaire. Alors, mon ami Sameer me suggéra d’en faire quelque chose.
Et ce quelque chose est né. Le projet de mode éthique AZAADI, ou « LIBERTE », en hindi. Ce mot reflétait bien ce sentiment qui m’envahissait, ce verrou qui avait sauté. C’est ce que je souhaite aujourd’hui partager, en plantant à mon tour cette graine afin qu’elle puisse germer.
L.S

Laissez un commentaire